lundi 21 novembre 2016

Gold and navy blue

Presque pas en retard cette année et remise en main propre de cadeaux d'anniversaire pour Caro de La Cabane d'Elilou que j'ai eu le plaisir de croiser à CSF la semaine dernière. Ceci me fait penser que cela fait très très (trop?) longtemps que je n'ai pas vu mes copines de Paris. Il serait temps que je me bouge pour que mes entrevues avec elles durent plus longtemps que la traditionnelle clope que La Reloux et moi fumons à Montparnasse avant que je ne saute dans mon train pour Nantes. (haaaaan tu fumes??)(oui... mais je ne bois plus!)(et en plus maintenant je mange du muesli bio)(extra pour le transit)(bon appétit!)


Pour Caro donc un pin's oiseau origami qui doit être un modèle tissé par Perrine du compte Atelierlasauvage sur Instagram . Pour cette fois, j'ai tissé en brick stich. Une grande première. J'avoue que la technique me laisse perplexe. Je tisse habituellement en peyote et j'ai pour ainsi dire l'habitude de ne pas avoir de fil apparent sauf sur les côtés pour les changements de rangs. Donc - tatillonne -  je suis un peu déçue de voir apparaître un bout de fil sur les cotés des dernières perles (pointes ailes et bec). Je crois que c'est normal en fait. Bien entendu cette technique permet un tissage plus rigide mais finalement on obtient la même chose en peyote en repassant le fil plusieurs fois.


 Et forcément, je ne pouvais pas laisser le poignet de Caro nu donc pour l'accompagner un bracelet manchette tissé, lui, avec le métier à tisser. Pour ce tissage, j'ai utilisé du fil doré épais pour les 2 fils extérieurs, cela offre une tenue plus rigide au bracelet, en particulier si on le monte ensuite avec un fermoir. J'ai acheté ce fil à La Cabane à perles à Nantes. J'aime beaucoup donc, il y aura récidive.
Pour l'ensemble des perles miyuki bien entendu avec de l'or (monseignor) et du bleu marine. J'aime l'association des deux. Cela va avec presque tout. D'ailleurs le bleu est une de mes couleurs préférées avec le vert.



A la question: "Mais tu ne couds plus ou quoi?" je répondrais ceci. Cannelle est dans les tuyaux que tu peux traduire par: le tissu est lavé, j'ai les fils, les aiguilles et j'ai lu le patron... Je ne désespère pas. Bon, soyons honnête, j'ai acheté du liberty enduit à CSF, possible donc que cela retarde Cannelle. Parce que j'ai bien envie d'un nouveau Pile ou face, qu'une pochette pour ranger mes phares de vélo serait vitale (si si je te jure) et une petite trousse ça ne serait pas du luxe (même si j'en ai trouze mille)(12500 donc). Mais d'ici là... tu n'as pas fini de manger de la perle.

lundi 14 novembre 2016

Tisser des liens

Je suis une blogueuse à 2 de tensions. Quand on fait des petits RDV entre nanas, je sais très bien que la règle (même si ce n'est pas gravé dans le marbre) c'est d'apporter un petit quelque chose aux convives. Généralement, j'omets d'apporter quelque chose simplement parce je suis trop à la bourre ou alors simplement parce que sur mon front est imprimé le slogan de Ronald "Venez comme vous êtes" en gros... les mains dans les poches. Sauf que dans 75% des cas, il arrive l'inverse, c'est à dire que... je reçois plein de choses et que pour le coup je passe vraiment pour une truffe. Tellement truffe que je fais des cadeaux moisis. Les 3 qui ont reçu un gant en latex avec moi ce reconnaîtront. Et si jamais, je pense à apporter quelque chose, autant t'avouer tout de suite que l'emballage cadeau et moi ça fait 3. Limite si je ne balance pas: ah oui au fait avant de partir, j'ai fait ça, c'est froissé mais hein bon...
Mais pour une fois, HAHAHA, je n'ai pas failli et j'ai assuré côté cadal! Certes, en m'y prenant le jour même, mais cette fois je n'ai pas oublié. Donc pour notre RDV trimestriel avec Anne, Christelle et Claire, j'ai tissé des pin's. Oh yeah! Pour laisser faire le hasard, j'ai laissé les filles choisir leur petit paquet cadeau (ssssssssiiiiiiii c'était emballé!).


En ouvrant son paquet, Anne a découvert un petit champignon "Mangez-moi" tissé en peyote. C'est un modèle de Karen de Mon Petit Bazar. Je n'avais rien tissé depuis le mois de juin, se remettre dans le bain c'était chose aisée puisque je me base toujours sur les tutos que Karen a fait pour Abracadacraft. 


La plume, c'est Christelle qui en a hérité. C'est un modèle de Rose Moustache


Et enfin la Poire d'automne... est pour Claire. 
Toujours un modèle de Karen pour Perles and Co. C'est dingue comme ses motifs me plaisent.
(La photo n'est pas très nette... mais hein bon, il était 18h quand j'ai fait mes photos)

Bon allé hop je retourne enfiler parce que j'ai moult cadeaux à faire!

PSSST: j'épingle, avec frénésie, tous les tissages et les grilles qui passent sur ce tableau Pinterest

mercredi 19 octobre 2016

Je reviens

Chère Cerise,
Chère Laurette,
Chère Anne,
Chère Joëlle,
Chère Romane,
Chère Fafa,
Chère Emmanuelle,
Chère Toi,

Je voulais te remercier pour ton message inquiet et surtout te rassurer. Je vais bien. Rien depuis juin n'a été publié pourtant - crois-moi sur paroles (je mets un s à paroles, j'en ai beaucoup) - j'ai été ultra occupée. La vie, le travail, les projets, les enfants et même le mari (ouais j'en ai une bonne à te raconter à ce sujet)(on verra ça un autre moment) et puis le blog, c'est devenu un peu beaucoup. On peut effectivement dire que la real life a pris le dessus sur beaucoup de choses. Heureusement c'est pour des choses positives. Certes, j'ai déserté le blog au profit d'Instagram mais ce n'est pas la même chose. Ici c'est tout de même plus intimiste et surtout c'est mon espace dédié à l'expression et au partage. Donc tu comprends qu'avec ce post je veux te dire que:




Ne me demandes pas (encore) ce que j'ai fait ces derniers mois. Pour le moment, j'ai besoin de faire un gros (gros gros gros) rangement dans mon bureau et surtout de transférer ce qui se trouve dans l'atelier vers le bureau pour cesser d'être éparpillée. Il est plus que temps que je mette un coup de pied dans ma fourmilière. Les vacances arrivent, c'est mon gros chantier. Ca ne va pas être optimisé d'un coup de baguette magique mais j'ai envie de le faire. J'ai aussi 3000 projets à terminer: crochet, tricot... et puis j'ai envie de rallumer la mac.

Mais... et toi au fait? Que deviens-tu? Bon tu me racontes tout dans les commentaires parce que tu me manques!

A très vite,

Mouah! Mouah! (bisous numérique)

et pour reprendre les bonnes habitudes, on pousse le volume!



(Kevin je t'aime)




jeudi 16 juin 2016

Zou, pchit, tac-tac, hop-la, voilà et tadaaaa!

Un titre un peu bizarre mais qui résume assez bien la petite bricole du week-end dernier. Un petit rien utile, facile à faire, imprévu mais qui tombait très bien.
Le week-end dernier, j'ai été faire une virée shopping de fille.

*** À ces mots, je pense que ma mère vient de tomber à genoux, des larmes ruissellent sur son visage de femme Barbara Gould, et loue tous les Saints car sa fille à été (enfin) touchée par le Dieu shopping.
Défonce le tronc pour récupérer le fric des cierges maman, j'ai oublié un S à filles, le shopping c'était pour Minouche, pas pour moi (ou si peu). Je sais c'est rude! Je suis une cause perdue. (et non je n'ai pas encore de tenue pour le mariage de Marion).  ***

Bon bref,  puisque ma nénette a fait une énorme poussée de croissance, nous sommes donc allées entre filles faire les boutiques (et défiler dans le cortège de la Gay Pride)(pour danser dans la rue). Comme la belette aime essayer des chapeaux on a été se marrer un peu toutes les deux et l'occasion faisant le larron, je me suis achetée un  chapeau de paille à 7 euros chez C&A. Mon beau chapeau gagné chez Les Cinq lunes il y a 2 ans en liberty mitsi ayant rendu l'âme (RIP) aux dernières vacances en Crête, cet achat devenait indispensable.

L'idée était de remplacer le ruban noir plissé du chapeau par quelque chose de plus joyeux. Alors Zou, pchit, tac-tac, hop-la, voilàààà et Tadaaaa  j'ai un nouveau chapeau de paille en Liberty.
(pas aussi joli que mon ancien mais il remplira son office pour cet été)

Manque plus que le soleil.










vendredi 27 mai 2016

Je suis amoureuse

Vous savez certainement, en tant que couturière, ce que provoque une nouveauté à coudre. Ohhh ne niez pas hein! Je suis comme vous: des hiiiiiiiiiiii devant le nouveau patron de Karine, des aaahhh devant les plumetis de FDS ou de Linna Morata. Je suis, comme vous, une addict à la couture même si j'ai de moins en moins de temps pour coudre c'est vrai. Et puis au détour du salon de l'AEF... BAM! Je tombe nez à nez avec du Vinyle laqué perforé sur le stand de La Croix & La Manière... Je n'ai pas hésité une seule seconde et croyez-moi c'est un produit à haut potentiel créatif, pour des coutures d'accessoires. Je l'aime, je l'adore... C'est brillant, c'est super souple, ça se coud super bien à la machine, il y a de belles couleurs et tout et tout. Bref, je suis amoureuse et il ne m'aura pas fallut très longtemps pour l'utiliser dès mon retour de l'AEF. (Et oui je ne vous en parle que maintenant)(il y a une raison).

Primo, j'avais dans l'idée depuis super longtemps de me coudre un carnet à aiguilles pour... celles de la MAC. En effet, lorsque j'en change, j'oublie fréquemment de la remplacer et 6 semaines plus tard, je soulève une pile et je me dis: "mince, c'est quoi cette aiguille? jeans, jersey???" Bref, dans le doute je la mets de côté et je ne m'en sers plus jamais. L'idée avec ce carnet à aiguille était d'identifier clairement à quelle famille appartenait mes aiguilles. Le support principal est du vinyle laqué perforé et à l'intérieur un rectangle de feutrine plié en deux avec une couture centrale. Sur la feutrine, j'ai (enfin ma machine!) découpé du flex avec les numéro d'aiguilles, la matière pour laquelle elles sont adaptées... Pour fermer l'étui, j'ai utilisé ce qui va révolutionner votre vie: le bouton pression "à la main". Je vous jure, VRAI de VRAI, que ce sont des boutons pressions qui se clipsent. On poinçonne comme avec la Kam et on clipse entre 2 doigts. Incroyable et hyper solide.  Il existe plein de tailles différentes et des couleurs assorties au vinyle laqué perforé. What else!



Bref, mon prototype a évolué et si j'ai tellement tardé à venir vous le montrer c'est qu'il en découle un tutoriel que vous trouverez sur Abracadacraft (en gratuit of course) en téléchargement, ainsi que le fichier silhouette si vous avez une machine de coupe. Mais surtout, ce qui accompagne le tuto c'est une réduction de -15% sur tout le site de La Croix & La Manière, cumulable avec les autres offres en cours (au pif: les kits vinyle qui sont déjà à -10%, donc ça fait -25%). Je vous invite vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment à essayer le vinyle laqué perforé et les boutons pressions "à la main" (c'est trop beau j'ai envie de pleurer). Pour les infos sur l'offre, rdv sur Abracadacraft , mais faites vite car elle se termine lundi soir (30 juin).


C'est mal me connaître que de penser que je me serai arrêtée en si bon chemin avec le vinyle laqué perforé. Avec le coupon de 25 x 45 ramené de l'AEF, j'ai aussi réalisé le rabat de... mon sac "Mini SAM" d'après le tutoriel de Merci Giroflée. J'en ai déjà un cousu par Isabelle herself (oh yeahhh) c'est d'ailleurs mon sac officiel! Mais j'avais envie d'une couleur plus pétante alors hop dès qu'elle a publié son tuto je n'ai plus pensé qu'à ça (enfin presque), un peu de simili bleu roy, du passepoil vert prairie, une doublure anis à pois blanc, un rabat en vinyle bleu ciel et je danse le Mia. Aucun soucis pour le montage sauf qu'en l'essayant je me suis rendue compte qu'avec ma taille de naine le sac m'arrivait à mi-cuisse, du coup j'ai eu la flegme de tout découdre pour ratiboiser la sangle alors j'ai opté pour la méthode "à la one again" ou si tu préfères : "à la sauvage". J'ai rajouté des anneaux passants et cie et bref ni vu ni connu je t'embrouille. Facile à coudre, c'est un plaisir de coudre du Merci Giroflée et mon vinyle dessus c'est wizzzzzzzzzzz!





jeudi 19 mai 2016

Celle qui perlait

Enfiler des perles... C'est la grande mode. Vous aurez pu voir que je pratique assidûment. C'est facile, c'est plus ou moins rapide. Mais surtout ça vide la tête. Aux dernières vacances donc dans le coffre de la voiture, il y avait un peu de crochet et des perles.
Tout d'abord un bracelet manchette réalisé sur un métier à tisser.



Et pour changer: de la couleur. Loulou m'a doucement fait remarquer que j'usais et j'abusais du blanc et que la couleur c'était sympa aussi. Pas faux. Donc craquage total avec ce tissage en peyote qui sera je pense parfait au poignet avec un peu de bronzage.



Les deux sont réalisés avec des perles Miyuki 11/0 provenant du Comptoir à Perles et de Perles & Co. J'aimerai attirer votre attention sur le premier bracelet, parmi les perles blanches vous verrez une nuance différente. J'ai utilisé des perles très difficiles à photographier qui ont un effet "facette" alors qu'elles sont parfaitement lisses. Ce sont mes préférées. Bon, sur ce, je retourne perler!


mardi 17 mai 2016

En avant les histoires...

J'avais dit que je ne ferai plus d'échange d'aucune sorte.
J'ai échoué. (encore)
Même si j'adore - vraiment - les échanges sur la blogo, la raison me dicte de ne plus m'engager car les délais sont souvent (trop?) longs de mon côté.
J'ai littéralement craqué sur le travail de Patricia du blog Sauterelle verte. Travail découvert grâce à Céline de L'estaminet du Babillage (clic-clic to remember) mais aussi par Fabienne.  A l'automne dernier, Patricia a publié un article avec des têtes de playmo en laine cardée. Madre de Dios! Je voulais absolument les mêmes. Oui les playmo frisent un peu l'obsession chez moi. Bref, je voulais qu'elle me fasse les mêmes contre monnaie sonnante et trébuchante. Mais Patricia a proposé un échange. Je l'ai mise en garde des délais tout ça tout ça. Je lui ai proposé de choisir quelque chose sur mon blog et de me dire ce qu'elle voulait. Bien entendu elle a été plus rapide que moi et j'ai reçu un magnifique colis avec mes amours de tête de playmo et en plus 2 p'tites têtes rondes avec des bonnets rayés. C'était trop pour moi mais pas assez pour Patricia qui  m'a également gravé une tête de playmobil dans de la gomme. Elle a monté son tampon sur une vielle bobine de bois, c'est extra. J'aime absolument tout. Je ne peux même pas dire que je préfère l'un ou l'autre. C'est tellement beau.
Si beau qu'il faut les exposer alors je me suis mise en quête d'un support sur lesquels les poser. Un cadre en bois flotté... hum il faut monter une expédition. Bref, c'est resté dans un coin de ma tête et en évidence sur mon plan de travail. Et les vacances de Pâques approchant j'ai pensé à crocheter de petits cadres. Autant vous dire que je reste dans ma zone de confort en général, maille serrée forever! Alors autant se mettre un  petit challenge pour les vacances. J'ai donc crocheté 3 cadres en suivant le tuto de Ritalechat.






Quelques explications:
Fil: Natura Just Cotton de DMC coloris moss green, glacier et Yummy violet.
Crochet: n°2 (je crochète très serré)
Pour les petits cadres j'ai utilisé des bracelet ronds assez fin de 6,5 cm de diamètre.
Avec mon fil et mon crochet, j'ai réalisé 96 ms + 1 ms
Pour le grand cadre, un cercle d'abat-jour nu de 15 cm de diamètre (trouvé chez écolaine)
Avec mon fil et mon crochet, j'ai réalisé 186 ms + 1 ms
Pour les reste des explications je vous laisse regarder le tuto d'origine. Pas de difficulté bien entendu, c'est facile à réaliser.
Pour suspendre les créations de Patricia aux cadres, j'ai utilisé un fil transparent très fin.

Disposés dans mon salon, j'ai le loisir de les regarder très souvent.

Et Patricia alors qu'a-t-elle reçu? Et bien, suite à la parution d'articles sur les bracelets manchettes en décembre dernier, elle m'a demandé de lui en faire un. Un seul? Pas question... Du coup, ni vu ni connu en voilà 2 et avec un peu de fluo stp!
Les manchettes viennent de la Drogerie et les perles de chez Le comptoir à perles à Paris.



Patricia a reçu celui avec le orange fluo, le second est pour moi tant qu'à faire ;-)
Encore un magnifique échange. Merci Patricia, je suis comblée par ton travail absolument fantastique.

Si les créations de Patricia vous donne envie, elle a une petite boutique. N'hésitez pas à la contacter.